fbpx
a

Introduction

Conseil d'administration

Membrariat

Services aux membres

Affaires financières

Capital humain

Développement des affaires

2019-2020, l’intercoopération prend son essor.

Rapport d’activités

  • AGA - 8 octobre 2020
M. Yvan Laurin

M. Yvan Laurin

Président

Le mot de la présidence.

Le Consortium est un succès collectif qui ne se dément pas. L’année qui vient de s’écouler est des plus convaincantes, avec un chiffre d’affaires global approchant la barre des 4.5 millions de dollars – ce qui représente une augmentation de 25 % – et une marge de manœuvre financière qui se maintient à 70 000 dollars d’excédent annuel.

Au fil des ans, le Consortium poursuit sa mission et affirme de plus en plus son rôle d’outil de développement structurant pour toutes les entreprises collectives. Il contribue à les rendre encore plus performantes et plus solides.

L’association des membres du Consortium permet de consolider un bassin d’expertises afin de rendre accessibles des services-conseils spécialisés de haut niveau. Le membrariat du Consortium, qui compte à présent plus de 80 organisations, a augmenté de 45 % durant la dernière année. Ces organisations, et les autres qui se joignent à elles chaque nouveau mois, ont à leur disposition, pour leurs propres besoins ou ceux de leurs membres, les services d’une cinquantaine d’experts !

D’ailleurs, permettez-moi de souligner le premier anniversaire de la représentation des OBNL au Conseil d’administration, conformément aux orientations stratégiques présentées lors de la dernière assemblée générale.

Au nom du Conseil d’administration, je remercie toutes les organisations membres du Consortium sans lesquelles celui-ci n’aurait pas un avenir aussi prometteur. Merci également à mes co-administratrices et co-administrateurs pour leur implication et leur collaboration. Finalement, et au vu des résultats exceptionnels de cette année 2019-2020, je renouvelle bien sûr notre très grande confiance à la direction du Consortium et notre reconnaissance à ses experts.

M. J. Benoit Caron

M. J. Benoit Caron

Directeur général

Le mot de la direction générale.

Parce qu’il réunit l’économie sociale au-delà des secteurs d’activités et des modèles entrepreneuriaux, le Consortium est une remarquable aventure coopérative. Les membres peuvent en être fiers et ce, d’autant plus que cette solidarité maintient un bilan financier positif en s’autofinançant depuis sa création. La consommation de nos services, qui constitue notre unique source de revenus, progresse grâce à nos efforts de développement des affaires ainsi qu’à la mobilisation de nos membres. Résultat en 2019-2020 : une croissance de 15 % du nombre d’heures de services rendus qui a dépassé les 75 000 heures.

Cette augmentation signifie que toujours plus d’entreprises collectives ont accès à l’aide dont elles ont besoin. Cette nouvelle ne peut que nous réjouir car l’économie sociale, ce sont avant tout des entreprises qui font une différence dans la vie des personnes et pour lesquelles nous nous engageons, nous aussi, à faire une différence.

Encore une fois, cette année, le Consortium n’a pas dérogé à son principe directeur du juste coût, lui permettant de maintenir accessibles ses services spécialisés. Notre volume d’usagers nous permet de recruter et de retenir des talents pour soutenir durablement l’entrepreneuriat collectif. Plus la demande est importante, plus notre offre est présente et plus elle se diversifie. Alors merci à celles et ceux qui croient dans ce projet de centre de services partagés, une solidarité atypique mais pertinente lorsque les temps deviennent incertains.

Si finalement le Consortium confirme chaque année sa raison d’exister, c’est grâce à l’engagement de sa cinquantaine de professionnels spécialisés, une équipe paritaire et expérimentée dont nous devons être fiers. La qualité de leur service est toujours plus appréciée et c’est d’ailleurs là que la magie opère : plus nos organisations membres sollicitent nos experts, plus ceux-ci sont efficaces et efficients dans leurs interventions. On se souvient que le Consortium a été fondé pour offrir aux membres un service d’impartition leur appartenant et répondant adéquatement à leurs besoins, sans motivation lucrative. Mission accomplie, à ce jour !

Mission.

Le Consortium existe pour que chaque entreprise collective puisse avoir accès à des services spécialisés de qualité.

Vision.

Par l’expertise, la qualité et la disponibilité de son capital humain, son interdisciplinarité et son accessibilité, le Consortium est le partenaire privilégié des organisations d’économie sociale pour les accompagner dans leurs projets de changement d’échelle afin de reconstruire le tissu socioéconomique de toutes les régions du Québec et du Canada.

Les objectifs pour l’année 2019-2020.

9

Diversification des utilisateurs de services

9

Accroissement de la capitalisation

9

Amélioration de la qualité de service

Vie associative.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE

RENCONTRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

RENCONTRES DU COMITÉ EXÉCUTIF

Composition.

9

Yvan Laurin, Président

Membre de soutien

9

Manon Loranger, Vice-présidente

9

Jocelyne Rouleau, Secrétaire-trésorière

9

Lynda Bélanger, Administratrice

Membrariat.

26 nouvelles organisations, dont le Conseil de la coopération de l’Ontario, ont adhéré au centre de services partagés, représentant une croissance du membrariat de 45 %.

Services aux membres.

Le nombre d’heures de services rendus a connu une augmentation de 15 %, soit le triple de la hausse de l’année précédente.

Heures de services rendus.

75 100 h

Des interventions auprès de 300 entreprises

Notre organisation sera heureuse
de recommander les services du Consortium

91%

des répondants ont affirmé OUI

L’intégration d’une expertise en développement organisationnel (v. rapport annuel 2018-2019) a offert l’opportunité au Consortium de travailler sur ses propres processus d’affaires, à travers notamment un exercice de réingénierie visant à rendre plus efficace et efficient le service aux membres.

Affaires financières.

Le Consortium a connu une croissance de 25 % de son volume d’affaires.

DESCRIPTION2018-2019 RÉEL2019-2020 RÉEL2019-2020 BUDGÉTÉVAR2020-2021 BUDGÉTÉ
PRODUITS3 569 964 $4 475 852 $4 146 109 $+8%3 951 783 $
FRAIS D'EXPLOITATION3 494 916 $4 405 109 $4 100 351 $+7%3 878 239 $
EXCÉDENT DE L'EXERCICE75 048 $70 743 $45 758 $71 564 $

Au cours de l’année de l’exercice, la Coopérative a effectué 100% de ses opérations avec ses membres utilisateurs au sens de l’article 17 du Règlement d’application de la Loi sur les coopératives.

La progression des revenus en provenance des membres et des membres auxiliaires est respectivement de 22 % et 44 %, comparativement à l’année précédente. Il est intéressant d’observer que ces augmentations dépendent davantage du volume de services que de la tarification.

Ainsi, le Consortium continue-t-il à développer une masse critique d’utilisateurs afin de maintenir ses services accessibles, conformément à sa mission. Pratiques de gestion rigoureuses et développement des affaires soutenu contribuent à l’atteinte de cet objectif.

Le Consortium continue de diversifier ses revenus. En regard de leur utilisation des services, la part des membres sous entière gestion* diminue au profit des autres membres et des membres auxiliaires.

Capital humain.

Depuis 5 ans, le Consortium maintient le nombre de ses effectifs au bénéfice de ses membres. Une optimisation des ressources, entreprise à partir de l’été 2019, a un impact positif notable sur l’efficience de l’organisation.

TAUX D'ENGAGEMENT

Une équipe paritaire et expérimentée.

RESSOURCES PROFESSIONNELLES

FORMATEURS

DIRECTIONS

MOYENNE D'ÂGE

ANS

Développement des affaires.

Le développement des affaires est essentiel pour la diversification des revenus du Consortium et la consolidation d’une masse critique d’utilisateurs.

 

Parmi les multiples démarches entreprises, nous pouvons retenir:

Relations d’affaires avec les réseaux coopératifs et mutualistes

Participation à des événements16- Assises du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité (CQCM)
- Congrès de Coopératives et mutuelles Canada (CMC)
- Golf de la relève du CQCM
- Forum Québec-Ontario sur l’économie sociale
- Plan stratégique et brunch SOCODEVI
Rencontres de développement16- Rencontre des réseaux
- Coopérative de développement régional du Québec (CDRQ)
- La Capitale
- SSQ (événement)

Relations d’affaires avec les regroupements sectoriels et territoriaux d’OBNL

Participation à des événements7- Assemblée générale annuelle de la Table régionale d’économie sociale de Chaudière-Appalaches (TRESCA)
- Congrès annuel du Collectif des entreprises d’insertion du Québec
- Assemblée générale annuelle de la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) de Québec
- Réseau des Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et des Centre d’aide aux entreprises (CAE)
Rencontres de développement32- Commission nationale des parents francophones (CNPF)
- Groupe Femmes, Politique et Démocratie
- Guilde du jeu vidéo du Québec
- Pôle d’économie sociale de la Vallée-du-Haut-St-Laurent
- Administration régionale Baie-James (ARBJ)
- Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFAC)
- Conseil d'économie sociale de l'île de Montréal (CÉSIM)

Relations d’affaires avec les partenaires relayeurs

Participation à des événements21- Co-organisation d'un événement avec le TIESS : Diagnostic 360 et juridique
- Réouverture de La Station (Fonds d'emprunt)
- Perspective 2020 de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ)
- Association of Cooperative Educators Institute (panel)
- Expo Entrepreneurs Pro (panel)
Rencontres de développement10- Chantier de l’économie sociale
- MRC de Memphrémagog
- Ville de Montréal
- RISQ et Cap Finance
- Forces AVENIR
- CCIQ
- PME Montréal
En plus des ententes de service, des ententes de partenariat significatives ont été conclues au cours de l’année :
Au fil des ans, la gestion et la reddition de comptes de projets, par l’entremise de partenaires et d’enveloppes diversifiés, ont permis au Consortium de développer une large expertise des cadres d’intervention pour différents secteurs. À ce titre pour l’année de référence, citons :
  1. Créneau des entreprises collectives en service aux personnes âgées autonomes et en perte d’autonomie (PAAPA)
  2. Plan d’action gouvernemental en économie sociale (PAGES)
  3. Emploi-Québec
  4. Programme d’aide financière aux fédérations et confédérations
  5. Entente de partenariat relative au développement des coopératives
  6. Programme d’aide à l’entrepreneuriat (PAEN)
  7. Financement multipartite ou sectoriel
Le Consortium a eu le privilège de produire deux importantes études de préfaisabilité pour le développement de l’économie sociale :

  • l’une pour la Commission de développement économique des Premières Nations du Québec et du Labrador
  • l’autre pour le Collectif des entreprises d’insertion du Québec

Siège social:
155, boul. Charest Est,
bureau 120, Québec (Québec)
G1K 3G6

Bureau de Montréal:
2175, boul. Maisonneuve Est,
bureau 150, Montréal (Québec)
H2K 4S3

Téléphone:
(418) 622-1001
1 (855) 837-9142

Heures d'ouverture:
Lundi au vendredi
8h30 à 16h30

Suivez-nous!

Extranet