fbpx

Quelques lectures.

Actualités et conseils

Budget de caisse

FINANCES | NOVEMBRE 2020

Budget de caisse

Votre institution bancaire vous l’a peut-être déjà demandé avant de vous accorder du financement. Ou votre vérificateur l’a suggéré quand vous lui avez signifié que vous aimeriez prévoir vos plus grandes dépenses pour ne pas avoir de découvert bancaire.

Voici une courte introduction au budget de caisse, aussi appelé état des flux de trésorerie prévisionnel par vos amis comptables.

(pré)Vision sur vos liquidités

La raison d’être du budget de caisse est de prévoir quelles seront les sommes disponibles, l’encaisse, sur une période donnée. Si c’est particulièrement utile pour évaluer la capacité d’un organisme à soutenir un projet, on s’en sert aussi couramment pour évaluer le risque de manque de liquidité et le montant requis en financement lors des périodes où les encaissements se font plus rares. On peut même s’en servir pour estimer le coût du financement temporaire qui servira à soutenir l’entreprise en attendant de nouvelles entrées d’argent.

Budget de caisse et budget d’exercice

Dans la plupart des cas, le budget que vous déposez normalement est une prévision de votre résultat net. Ce type de budget, le budget d’exercice, est vital pour vous assurer de la continuité de votre organisme. On le nomme aussi état des résultats prévisionnel, il n’est pas meilleur que le budget de caisse, mais son centre d’intérêt est simplement différent. S’il renseigne sur la viabilité opérationnelle, c’est-à-dire la capacité des revenus à couvrir les dépenses, il ne peut à lui seul prévoir les mouvements bancaires.

Transactions non monétaires

La raison pour laquelle le budget d’exercice ne parvient pas à tout expliquer ce qui se passe sur votre relevé de comptes est simple, certaines transactions sont non monétaires. Et le type le plus courant ne vous est probablement pas inconnu, ce sont les amortissements. C’est bien connu, un amortissement ne correspond à aucune somme déboursée au cours de la période courante. L’amortissement représente une part de la valeur résiduelle d’une immobilisation qui est attribuée à la période pour consommer une petite partie d’un bien dont la valeur et la durée de vie dépassent largement la taille de l’exercice. Sinon, vous imaginez bien que l’achat d’un bâtiment aurait un impact beaucoup trop grand sur les résultats annuels.

Il existe une multitude d’autres transactions qui sont sans impact sur les résultats et donc sur le budget d’exercice, mais qui doivent tout de même être planifiées pour qu’on puisse faire face aux obligations financières. Et c’est le rôle du budget de caisse de les prévoir et de donner un point de vue complémentaire à l’état des résultats prévisionnel.

 


En collaboration avec

Maude Moffette, CPA auditrice
Coordonnatrice des services comptables

Siège social:
155, boul. Charest Est,
bureau 120, Québec (Québec)
G1K 3G6

Bureau de Montréal:
2175, boul. Maisonneuve Est,
bureau 150, Montréal (Québec)
H2K 4S3

Téléphone:
(418) 622-1001
1 (855) 837-9142

Heures d'ouverture:
Lundi au vendredi
8h30 à 16h30

Suivez-nous!

Extranet

Share This