Quelques lectures.

Actualités et conseils d'experts

COOP À SUCCÈS

Le Consortium de ressources et d’expertises coopératives

LE MAGAZINE DE LA CQCH | JUIN 2019

Le Consortium de ressources et d’expertises coopératives est une coopérative de solidarité crééeen 2011 vouée à devenir le centre de services partagés des regroupements coopératifs nationaux.Il compte aujourd’hui parmi ses membres tous les réseaux coopératifs et mutualistes québécois.Dans le secteur de l’habitation, c’est la CQCH qui en est membre et à qui les services sont destinés.

UNE IDÉE SIMPLEQUI FAIT DES PETITS

« Le Consortium a été créé autourd’une idée toute simple, nous ditson directeur général, J. BenoitCaron. Il s’agit de regrouper desfédérations de coopératives ayantdes besoins de services communsafin de leur donner accès à desressources et à des expertisesspécialisées et ultraspécialiséesqu’elles ne pourraient se procurerautrement. »Parti d’une quinzaine d’employés en 2014, le Consortiumpeut compter aujourd’hui sur une équipe de près de50 professionnels spécialisés œuvrant dans 18 champsd’expertise. Parmi les domaines d’intervention figurentnotamment les services juridiques, la gestion de ressourceshumaines, le marketing et le développement des affaires,l’organisation d’événements, le développement Web et les technologies de l’information.

LES RAISONS DU SUCCÈS

Selon monsieur Caron, la clé de la réussite du Consortium,c’est de faire des efforts quotidiens pour être à l’écoutede ses membres. « Le Consortium existe uniquement parce que ses membres ont certains besoins dans desdomaines spécialisés hors du champ d’expertise de leursecteur, précise-t-il. Il n’est pas là pour remplacer oupour représenter les réseaux existants, mais bien pourleur proposer des appuis techniques et humains. » Pourdemeurer en activité, le Consortium doit intervenir defaçon complémentaire par rapport aux regroupements coopératifs et leur procurer une réelle valeur ajoutée. Ilexiste pour et par ses membres.Au-delà des expertises spécialisées qu’il regroupe, leConsortium doit également son succès au fait que sesprofessionnels connaissent bien la coopération, ses prin-cipes, ses valeurs et son mode de fonctionnement. Il s’agitd’un atout concurrentiel important en comparaison, parexemple, avec la plupart des firmes privées de consultants.Le maintien de tarifs concurrentiels représente une autrecondition de réussite. « Le Consortium ne vise pas leprofit. Notre modèle d’affaires est basé sur le juste coût,c’est-à-dire que les fédérations membres qui font appelà nous paient ce qu’il en coûte pour les services reçus,ni plus ni moins, explique monsieur Caron. Par contre, leConsortium tient à fournir des conditions de travail inté-ressantes afin d’attirer les ressources compétentes et lesretenir. Et ça, nos membres le comprennent très bien. »

UN BEL EXEMPLE D’INTERCOOPÉRATION

Pour Jocelyne Rouleau, directrice générale de la CQCH,même si les services du Consortium s’adressent à laConfédération, c’est l’ensemble des coopératives d’habi-tation qui en bénéficient. Par exemple, le soutien d’unconseiller juridique du Consortium permet d’apporter dessolutions efficaces à des problématiques légales touchantdes dizaines de coopératives d’habitation.Les actions du Consortium peuvent aussi être plusponctuelles, notamment lorsqu’il s’agit d’intervenir, parexemple, quand la poursuite d’un projet est menacée.« En avril dernier, l’employé qui avait la responsabilitéd’organiser et de coordonner le congrès annuel etl’assemblée générale de la CQCH a quitté ses fonctionsdeux semaines avant la tenue de l’événement ! Normale-ment, c’est une situation qui peut être assez déstabilisante,raconte madame Rouleau. Nous nous sommes tournésvers le Consortium et nous avons pu compter immédia-tement sur une ressource expérimentée et compétente. Résultat : l’événement a été un succès sans que l’équipeait eu à subir une surcharge de travail. »Le Consortium de ressources et d’expertises coopérativesillustre parfaitement le fait que l’intercoopération, unprincipe fondateur de la coopération, va bien au-delà duseul regroupement de coopératives d’un même secteur ou d’une même région.Ainsi, en étant membre de votre fédération régionale,votre coopérative d’habitation peut compter non seule-ment sur l’expertise et la proximité de cette dernière, maisaussi, indirectement, sur le soutien d’organismes coopé-ratifs, comme la CQCH ou le Consortium. Seule la formulecoopérative permet un réseautage aussi puissant.

j

Par Éric Tremblay

Chargé des projets spéciaux à la CQCH

Siège social:
155, boul. Charest Est,
bureau 190,
Québec (Québec) G1K 3G6

Bureau de Montréal:
2175, boul. Maisonneuve Est,
bureau 150,
Montréal (Québec) H2K 4S3

Téléphone:
(418) 622-1001
1 (855) 837-9142

Heures d'ouvertures:
Lundi au vendredi
8h30 à 16h30

Suivez-nous!

Extranet

Share This